La migration de retour des Grecs d’ex-Union soviétique en Grèce. Réflexions sur les logiques diasporiques d’exclusion et d’appartenance par Kira Kaurinkoski

Dans Revue européenne des migrations internationales 2022/3-4 (Vol. 37-3), pages 225 à 250.

La question du « retour » des Grecs d’ex-Union soviétique découle de la conception de la nation grecque, mais elle était également motivée par des considérations économiques, géopolitiques et démographiques. En Grèce, ces migrants ont subi une marginalisation professionnelle et des clivages sociaux et culturels. L’établissement des réseaux associatifs et la formation des diasporas reversées notamment en marge des grandes villes sont des effets notables de ce « retour ». Cet article propose une réflexion sur les logiques d’appartenance et de différenciation au sein du groupe migrant. Il revient en particulier sur la politique migratoire grecque face à sa diaspora, ainsi que sur la terminologie, scientifique, officielle et d’usage quotidien, qui est utilisée pour décrire ce phénomène de « retour » (…)

Lire l’article ici

Le « retour » des Grecs de Russie Identités, mémoires, trajectoires de Kira Kaurinkoski, Mondes Méditeranéens et Balkaniques 11 (2018)


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search