Dikili Tash, les recherches 1986-2016

Ce volume présente, de façon synthétique, les vestiges découverts et étudiés à Dikili Tash (Macédoine orientale, Grèce) durant les deux programmes de recherches franco-helléniques menés sur le site entre 1986 et 2016. Il s’agit de vestiges successifs d’habitat datant du Néolithique (7e-4e millénaire av. J.-C.), du Bronze Ancien (4e-3e millénaire av. J.-C.), du Bronze Récent (1500-1100 av. J.-C.) et des époques historiques et modernes (8e siècle av.-19e siècle ap. J.-C.). On présente aussi les carottages et les investigations paléo-environnementales effectuées parallèlement, de même que les datations absolues. Ces données permettent d’esquisser une nouvelle histoire du site, qui s’étend désormais sur 8 000 ans. Les principaux acquis en sont la reconstitution des paysages et des dynamiques environnementales, ainsi que le renouvellement de nos connaissances sur les dernières étapes du Néolithique, en matière d’habitat, d’économie et d’artisanat.

Pour tout savoir : EFA



Citer ce billet
leclercq (2021, 7 septembre). Dikili Tash, les recherches 1986-2016. Eastern Mediterranean Connection. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nzfh

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search