Avec 1 341 numéros, inégalement répartis entre 202/1 av. n.è. et la fin du Ier s. de n.è, les actes d’affranchissement delphiques constituent la série épigraphique la mieux représentée du sanc­tuaire pythique

 

 



Citer ce billet
leclercq (2021, 4 juillet). Avec 1 341 numéros, inégalement répartis entre 202/1 av. n.è. et la fin du Ier s. de n.è, les actes d’affranchissement delphiques constituent la série épigraphique la mieux représentée du sanc­tuaire pythique. Eastern Mediterranean Connection. Consulté le 23 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nzfg

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search